PRISE DE CÔTES   

Afin d'anticiper les difficultés, n'hésitez pas à réaliser un croquis ou plan 2D, et de vous appuyer sur nos fiches produits disponible en ligne.

La prise de cotes est la phase la plus important de votre projet, prenez donc le temps pour réaliser cette opération. Les mesures doivent être prises en millimètres (1 m = 100 cm = 1000 mm). Important : idéalement votre mur doit être de niveau (c'est-à-dire parallèle horizontalement au sol) et d'aplomb (c'est-à-dire perpendiculaire verticalement par rapport au sol). Pour le vérifier, utilisez un niveau. Attention, une "ouverture finie" est une ouverture qui a été enduite, poncée et peinte comme si elle ne devait pas recevoir de verrière. La pose de nos verrières est une pose dite en tunnel. 


Les dimensions que vous saisissez sont les cotes de fabrication de votre verrière. Pensez donc à déduire 5mm sur la largeur et la hauteur.

Ces 5 mm sont important pour pouvoir ajuster la verrière dans l'emplacement prévu. Sans ce jeu, la cloison vitrée ne pourrait pas être installée. Après l'installation de la verrière, vous pourrez combler le jeu de 5 mm avec un mastic acrylique translucide (disponible en magasin de bricolage). A noter qu'après séchage, l'acrylique peut être peint.

Etape 1 : Mesurez l'épaisseur de votre support. Vérifiez que l'épaisseur du muret est d'au moins 30mm. En effet, l'épaisseur (feuillure) de nos verrières est de 30 mm.

Etape 2 : Mesurez la largeur de votre future verrière. Mesurez la longueur à au moins 3 endroits différents et prenez comme référence la plus petite des largeurs.
Exemple : pour 3 prises de mesures donnant 1605 mm, 1608 mm et 1611 mm, vous retiendrez 1605mm – 5mm de jeu soit 1600mm comme dimension à nous transmettre.

Etape 3 : Mesurez la hauteur de votre future verrière. Mesurez la hauteur à au moins 3 endroits différents et prenez comme référence la plus petite des hauteurs.
Exemple : pour 3 prises de mesures donnant 1370mm, 1373mm et 1376mm, vous retiendrez 1370mm – 5mm de jeu soit 1365mm comme dimension à nous transmettre.
Conseils pour une installation simple de votre future verrière :

1) Assurez-vous de pouvoir acheminer la verrière à sa place définitive en prenant compte des dimensions de portes, cage d’escalier, fenêtre. Si un passage est trop étroit pour faire passer la verrière dans toute sa largeur et hauteur, une solution est de fabriquer la cloison vitrée en plusieurs modules. Contactez-nous pour un devis personnalisé.

2) Mur de cloison et murs porteurs : vérifiez que l’emplacement de votre future verrière ne soit pas un mur porteur de la maison ou de l'immeuble. Réaliser une ouverture dans un mur porteur est tout à fait possible, mais cette opération devra être réalisée par un professionnel. Prenez contact avec un entrepreneur.

3) Passage de câbles électriques, de tuyaux d'eau, de gaz : Avant d’ouvrir votre mur pour l’installation de votre future verrière, demandez-vous si les murs ne cachent pas des câbles électriques, une colonne d'arrivée d'eau, la tuyauterie de votre système de chauffage, ou un tuyau d'arrivée de gaz. Si vous avez un doute, prenez contact avec un entrepreneur qui pourra vous aider à faire un diagnostic de vos installations.

4) Chauffage au sol : ne percez jamais un sol sous lequel est installé un chauffage au sol. Vous risqueriez de percer la tuyauterie du chauffage. Dans ce cas de figure, il faudra fixer la verrière par visses sur 3 côtés et utiliser une colle extra forte pour coller la partie en contact avec le sol.